Le legs artistique d’Einar Schleef

Après le décès d’Einar Schleef (1944–2001), un artiste aux dons multiples, son vaste legs a trouvé deux foyers durables. L’Akademie der Künste (Berlin) a repris son œuvre littéraire, théâtrale, photo- et filmographique, tandis que le legs graphique et pictural du peintre fut confié en 2004 au Kunstmuseum Moritzburg Halle (Saale) en tant que prêt permanent de la part des héritiers. Il s’agit d’un ensemble complet qui comprend 145 tableaux, 6 878 dessins, 26 impressions graphiques, 39 plaques d’impression et huit photographies réalisés pendant les plus de 30 années de création de l’artiste.

Einar Schleef Archiv in der Akademie der Künste, Berlin

Ce legs est une belle chance pour le musée. D’un point de vue artistique, les œuvres abordent les styles de l’art moderne, s’alliant ainsi au profil adopté par le musée. Dans son évolution stylistique en tant que peintre, Schleef s’inscrit dans l’entourage de la Nouvelle figuration de la fin des années 1970 et des années 1980 qui fit renaître et revivre l’expressionnisme par un style de peinture gestuelle libre. En outre, l’œuvre de Schleef apporte sa contribution individuelle à la culture et à l’art de toute l’Allemagne de la seconde moitié du 20ème siècle. La division du pays revient régulièrement dans les thèmes de ses œuvres, autant avant qu’après sa fuite de la RDA en 1976.

Jusqu’à présent, son legs artistique a fait l’objet de deux expositions et de publications. Une publication complète de son legs a été mise en ligne fin mai 2019 à l’occasion du 75ème anniversaire de l’artiste. Elle est visible sur le portail en ligne museum-digital.

Le legs artistique d’Einar Schleef sur museum-digital